L’enfer du Leclerc

Isabelle Savard

Je veux dénoncer mes conditions d’incarcération à la prison de Leclerc à Laval en 2016. Ce pénitencier fédéral masculin fermé autrefois pour insalubrité a rouvert ses portes pour les filles de la prison de Tanguay, bâtiment qui menaçait de s’écrouler à Montréal.

Ce contenu est réservé aux membres

Merci de vous connecter pour le consulter !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments