Anxiété, quand tu nous tiens

Marie Bernier
Les derniers articles par Marie Bernier (tout voir)

Imaginez que votre cœur se mette soudainement à battre la chamade. Sans raison particulière. Impossible de le ramener à un rythme normal. Vous avez le souffle court. Les extrémités de vos doigts sont engourdies. Vous êtes convaincu de faire une crise cardiaque. Imaginez maintenant être prisonnier de cet état pendant des heures et des heures.

Un texte de Marie Bernier – Dossier Santé mentale

Ce contenu est réservé aux membres

Merci de vous connecter pour le consulter !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Avatar
Marie Bernier

Journaliste indépendante

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
trackback

[…] La liberté est très anxiogène – Reflet de Société Plus dans Anxiété, quand tu nous tiens […]

trackback

[…] Anxiété, quand tu nous tiens – 30 novembre 2020 […]