Itinérance.

Chronique sur l’itinérance : un chien sur le trottoir

Un texte de Caroline Leblanc –


L’itinérance présente son lot de difficulté, mais d’y vivre accompagné d’un animal de compagnie demeure un double de défi.

Dans un monde idéal, sa présence devrait être acceptée auprès des organismes qui œuvrent auprès des personnes itinérantes, mais c’est loin d’être le cas. Bien que certains organismes reconnaissent le côté bénéfique d’une telle relation, son inclusion peut devenir complexe.

Ce contenu est réservé aux membres ...

Merci de vous connecter pour le consulter!

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.