Enfants

Comment se sentent les enfants malades ?

Un texte de Mélina Soucy –


Des petits sages en chimio, un guerrier en dialyse, un chevalier avec une armure de papier et une princesse au souffle fragile se partagent l’écran dans Et les Mistrals gagnants. Ce documentaire français, réalisé par Anne-Dauphine Julliand, présente sous un jour plus lumineux la vie d’enfants âgés entre 5 et 9 ans. Ces enfants sont atteints de maladies graves, démontrant que malgré tout, ils demeurent des enfants.

«Les enfants malades aiment la vie de la même façon que les autres, croit la réalisatrice et journaliste française. Je voulais capturer cette sagesse que les enfants ont.»

Dans le film, on assiste effectivement à des bribes de philosophie de ses jeunes. «Quand on est malade, ça n’empêche pas d’être heureux, raconte Tugdual, un jeune garçon atteint d’un cancer. Quand un ami meurt, on est triste, après on est heureux, rien n’empêche d’être heureux.»

Ce contenu est réservé aux membres ...

Merci de vous connecter pour le consulter!

5.00 avg. rating (99% score) - 1 vote
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments