Danseurs et musiciens : des cerveaux physiquement différents

Les derniers articles par Delphine Caubet (tout voir)

Un texte de Delphine Caubet – Dossier Santé


La journaliste Pauline Gravel rapportait dans Le Devoir que les musiciens et les danseurs ont une structure de cerveau différente des quidams. Mieux encore, la structure entre musiciens et danseurs n’est pas non plus la même.

Des années d’entrainement intensif ont des effets sur le corps, et le cerveau n’y échappe pas. En examinant la matière blanche du cerveau de musiciens, de danseurs et d’individus sans formation en musique ou danse, les chercheurs du Laboratoire international de recherche sur le cerveau ont constaté des différences significatives dans trois régions stratégiques du cerveau.

D’après Le Devoir: «Les chercheurs ont alors remarqué que les changements structurels qu’ils avaient observés dans le cerveau des danseurs et des musiciens étaient étroitement liés à leur habilité dans leur art respectif. Ainsi, meilleur était le danseur, plus les faisceaux de fibres blanches de son cerveau rayonnaient dans les différentes directions. Inversement, meilleur était le musicien, plus ces mêmes faisceaux étaient robustes dans une direction préférentielle.»

En somme, le cerveau s’adapterait pour que l’information transite le plus rapidement possible jusqu’à destination. Un musicien utilisant ses mains, avec les années d’entraînement, son cerveau s’adapterait pour solidifier les faisceaux apportant l’information. Les chercheurs ont constaté que les danseurs avaient une structure renforcée dans plusieurs directions, contrairement aux musiciens. Constatation logique puisque les danseurs utilisent toutes les parties de leur corps, et donc des régions cérébrales variées.

Ce phénomène est appelé la plasticité du cerveau. Contrairement à ce que l’on pensait autrefois, le cerveau n’est pas stable une fois sa maturité atteinte. Il se modifie et s’adapte en fonction de ce qu’il vit, qu’il s’agisse d’entrainement ou d’événements traumatiques.

En complément à Reflet de Société +

Notre cerveau est capable de nombreuses choses extraordinaires. Retrouvez 10 d’entre elles vulgarisées par E-penser.

 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Delphine Caubet

Enthousiaste de nature, j’aime observer et étudier les événements de nos sociétés. Ce pour quoi mes études de science politique m’ont passionnée. Aujourd’hui, ce sont elles qui me conduisent à vouloir communiquer cet intérêt. J’espère, au travers de mes articles et de mes livres, toucher et intéresser les lecteurs sur des faits d’actualité, soit par la pertinence ou l’incongruité de l’information. Mes domaines de prédilections sont les enjeux sociaux, la politique, la religion et particulièrement lorsqu’ils se mélangent!

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments