Le radon attaque nos maisons

Les derniers articles par Raymond Viger (tout voir)

L’émission La facture nous présentait, le 10 mars 2020, un reportage sur le problème de l’infiltration du radon dans nos maisons : « L’exposition au radon, un gaz incolore, inodore et invisible, est la première cause de cancer du poumon chez les non-fumeurs. Pourtant, au Canada, la concentration de radon n’a été testée que dans 7 % des maisons. »

Un éditorial de Raymond Viger – Dossier Environnement

Des citoyens ont fait le test au radon sur leur propriété pour se rendre compte que leur résidence affichait des taux d’infiltration pouvant dépasser de 4 à 5 fois les normes permises. La valeur de leur maison a radicalement baissé. Avec un tel problème, la possibilité même de vendre sa maison diminue. Faire les correctifs implique des sommes variant entre 2 000$ et 4 000$.

La concentration de radon diffère d’une maison à l’autre. On ne peut pas se fier aux données de son voisin pour supposer que nous aurions les mêmes résultats. Différentes instances tentent de nous sensibiliser à l’importance de tester nos maisons. Pourtant, il serait si simple de mieux préserver la santé de nos concitoyens. 

Quand on achète une maison, on doit passer devant le notaire pour finaliser la vente et l’ hypothèque. Le notaire vérifie que les titres de la propriété sont tous en règle, que l’argent dû est bien versé à chaque partie… Et si on exigeait qu’un test de radon soit effectué, pour conclure la transaction? Les résultats d’un tel test peuvent prendre trois mois avant d’être obtenus. Le notaire pourrait retenir une somme de 4 000$ pour garantir qu’en cas de problème de radon, des fonds soient disponibles pour y remédier.

Une façon simple et efficace de s’assurer que tout citoyen ait accès à un hébergement sans problème lié au radon.

Le gouvernement ne cesse de nous dire que l’infiltration au radon ne doit pas être prise à la légère et qu’il faut faire tester nos maisons. Pourquoi le gouvernement ne met-il pas ses culottes pour prendre soin des citoyens? Les constructeurs n’ont-ils pas la responsabilité de livrer une maison sans infiltration de radon? 

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
Raymond Viger

Raymond Viger est éditeur du magazine Reflet de Société. D'abord intervenant de rue, il est devenu un acteur reconnu et apprécié par ses pairs pour ses préoccupations sociales et communautaires, particulièrement dans la fondation et la direction général du Journal de la Rue, du Café Graffiti, de Reflet de Société ainsi que plus récemment de l'organisme Survivre.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires