créationnisme aux États-Unis

L’évolution, le combat pour la science se poursuit aux États-Unis

Remplacer le mot « évolution » par « diversité biologique ». En Arizona, la proposition séduit un des comités du ministère de l’Éducation qui suggère de retirer du programme des écoles secondaires toute référence à la thèse de Darwin et au Big Bang.

Un texte de Alexandra Bachot – Dossier Éducation


Concrètement, les étudiants apprendraient « comment les traits à l’intérieur d’une population changent au fil du temps » au lieu de comprendre la manière dont l’adaptation contribue au processus de l’évolution biologique. Interrogée par les médias locaux, Diane Douglas, la surintendante en charge du comité, dément toute forme de lien entre ses croyances personnelles religieuses et la volonté de réformer le programme. « Ce que nous savons est vrai et ce que nous croyons pourrait être vrai, mais n’est pas prouvé, et telle est la réalité. », déclare-t-elle.

Dans l’autre camp, des groupes nationaux d’enseignants, fervents défenseurs de la science, n’ont pas tardé à réagir. C’est le cas du National Center for Science Education, coutumier des luttes contre les créationnistes. Le quotidien Arizona Daily Star rapporte que les commentaires du public enregistrés sur le serveur informatique du ministère étaient largement défavorables à ces changements, plusieurs accusant les membres du comité de vouloir imposer un « ordre du jour religieux ».

Pourtant, la querelle virulente entre le créationnisme et l’évolutionnisme qui agite le pays depuis plusieurs décennies n’est pas nouvelle et vient raviver deux visions antagonistes de l’évolution dans l’enseignement.

Selon un sondage Gallup datant de 2014, plus d’un Américain sur trois (42%) défendent une lecture littérale de la Bible.

Toutefois, bien que le mouvement fondamentaliste ne soit présent à l’école que dans certains États, il est particulièrement puissant là où il est présent, notamment au Texas ou en Alabama. En cause, une forte décentralisation dans l’enseignement, qui a longtemps permis aux écoles, en fonction des États et des comtés, d’adopter un programme plus ou moins conforme aux convictions religieuses locales.

De ce fait, des projets de loi présentant « évolution » et « dessein intelligent » comme deux théories de valeur égale ont gagné du terrain. La Louisiane a adopté une telle loi dès 2008, tandis qu’au Tennessee en 2012, le gouverneur a autorisé les professeurs des écoles publiques à enseigner les « alternatives » à la théorie de l’évolution.

Quant à l’Arizona, la décision devrait vite être étudiée, le comité d’État de l’Éducation votera sur ces modifications à l’automne.

En complément à Reflet de Société +

Pierre Barthélémy est le Passeur de sciences, en d’autres mots ce journaliste français s’est spécialisé dans la vulgarisation des sciences. Un domaine noble, mais de plus en plus ardu avec la remise en cause des différentes autorités par le grand public. Une entrevue réalisée par Binge Actu.

[/ihc-hide-content]
0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments