Montréal, ville aux toits champêtres

Un texte de Janick Langlais

La dégradation des sols, une crise silencieuse

Le sol est une ressource très faiblement renouvelable au sens où sa dégradation peut être rapide (quelques années ou décennies) alors qu’il lui faut plusieurs milliers d’années pour se former et se régénérer. D’après diverses sources, dont l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, on estime que près de la moitié des sols du monde sont déjà dégradés en conséquence des activités humaines. Le phénomène s’accentue et pourrait s’aggraver avec les changements climatiques.

Ce contenu est réservé aux membres

Merci de vous connecter pour le consulter !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments