Perturbateurs endocriniens : une menace pour le Q.I.

Par Alexandra Bachot –


Bisphénol, phtalates, pesticides, parabène… On trouve ces substances chimiques responsables de troubles hormonaux partout dans nos aliments, cosmétiques, textiles et emballages. Problème alarmant : les perturbateurs endocriniens parviendraient à atteindre le cerveau des fœtus en modifiant l’activité des hormones et en réduisant les capacités cérébrales.

Ce contenu est réservé aux membres

Merci de vous connecter pour le consulter !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments