réalité virtuelle

Quand la réalité virtuelle devient un antidouleur

Et s’il était possible de contrer la douleur sans avoir recours aux analgésiques ? Les dé-luxations d’épaule, ponctions lombaires ou sutures sont autant d’interventions douloureuses qui ne nécessiteront bientôt plus de médicaments antidouleur. La solution : utiliser la réalité virtuelle pour immerger le patient dans un autre univers.

Un texte de Alexandra Bachot – Dossier Santé

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments