Les réseaux sociaux comme moyen d’émancipation pour la jeunesse LGBTQ+

Une étude menée par Lisa M. Diamond et Sarah Lucas en 2004 démontre que la révélation de son orientation sexuelle peut être fréquemment associée à une perte d’amitié. Considérant cela, il a semblé intéressant de se demander comment les jeunes LGBTQ+ peuvent éviter d’être rejetés. Est-ce en trouvant refuge sur des plateformes en ligne,  par exemple ? Pour répondre à cette question, nous avons interrogé 4 individus faisant partie de la communauté LGBTQ+ ayant entre 20 et 25 ans, et qui recourent couramment aux réseaux sociaux. 

Par : Sarah Langot

« Je me sens plus confiante pour m’exprimer sur ce que je vis en tant que personne aro/ace et non binaire »

Ce contenu est réservé aux membres

Merci de vous connecter pour le consulter !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes
0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments